Fripures très tenaces sur Oracover

F-PZ
Apprenti pilote
Messages : 12
Enregistré le : 04 oct. 2019, 21:06
Localisation : Bouches-du-Rhône

Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par F-PZ » 13 avr. 2020, 18:21

Bonjour,
Je démarre le montage d'un Wind S50e qui a été longtemps stocké. J'ai constaté en le déballant que l'oracover présente des plis / fripures prononcées que je n'arrive que très imparfaitement à résorber, que ce soit au fer ou à l'air chaud. L'ensemble des surfaces est coffré. Il semble y avoir trop d'air emprisonné entre le balsa et les plis pour pouvoir les éliminer par un simple chauffage. Le balsa a peut-être pris de l'humidité au fil des années (non, il n'était pas à la cave) ? J'ai essayé quelques trous d'épingles timides mais cela ne change pas grand chose. Si vous avez des conseils, je suis preneur car c'est dommage de le voir comme ça et je ne suis pas expérimenté avec ces films thermo.
J'ai remarqué que les différentes couleurs ne semblaient pas réagir pareil : le jaune et le rouge semblent un peu mieux réagir que le noir qui me donne le plus de fil à retordre.
Merci !

Jean-Michel
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 53
Enregistré le : 15 sept. 2009, 00:02
Avion : Top line et Larimar
Moteur : YS 140
Hélice : 14.4*13
Carburant : 10% Nitro
Emetteur : MC 24
Récepteur : Graupner 2.4 Ghz
Servos : Graupner
Catégorie : Nationale 2A
Fréquence : 24 IFS

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par Jean-Michel » 15 avr. 2020, 06:26

Tu pourrais joindre une photo de tes problèmes ?
Sinon, tu vas devoir tout enlever en le chauffant avec un décapeur thermique.
Faire et défaire, c'est aussi apprendre.

F-PZ
Apprenti pilote
Messages : 12
Enregistré le : 04 oct. 2019, 21:06
Localisation : Bouches-du-Rhône

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par F-PZ » 25 avr. 2020, 15:21

Bonjour,
Désolé, à nouveau l'alerte en cas de réponse à un sujet n'a pas marché pour moi. Pas facile de faire une photo de ce genre de problème ! Voici quelques essais. Le pire est le dessous de fuselage noir. La dernière photo est une demi profondeur qui montre les plis restants après chauffe...
Bon WE.
20200425_160908~2.jpg
20200425_160939~2.jpg
20200425_161137~2.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Jean-Michel
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 53
Enregistré le : 15 sept. 2009, 00:02
Avion : Top line et Larimar
Moteur : YS 140
Hélice : 14.4*13
Carburant : 10% Nitro
Emetteur : MC 24
Récepteur : Graupner 2.4 Ghz
Servos : Graupner
Catégorie : Nationale 2A
Fréquence : 24 IFS

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par Jean-Michel » 26 avr. 2020, 07:34

Parfois, on réussi à retendre ces fripures en les chauffant sans appuyer pour les coller au préalable.
Parfois, on peut les aider à se décoller partiellement pour les recoller au fer.
On peut aussi fendre la fripure pour la recoller.
Il faut aussi des fois racheter de l'oracover pour mettre une rustine propre.
Je t'avouerai que l'oracover, c'est pratique, mais aussi de la merde, et c'est pas la conservation du balsa.
L' oracover vieillit mal et on voit régulièrement des mecs qui réentoile pour avoir un avion propre.
Ton problème est récurant sur beaucoup d'avion, une journée au soleil et hop; fripures.
J'ai pris l'habitude d' immobiliser les bordures avec de la cyano fluide pour empécher les décollement ultérieures.
Personnellement, si je récupérais ton avion, je n' engoisserais pas.
Mais ça, c'est parce que j'en ai déja collé.
Alors il faut faire simplement le mieux possible avec l'objectif de voler d'abord.

Avatar du membre
claudecuinet
Modérateur
Modérateur
Messages : 2045
Enregistré le : 06 sept. 2004, 15:05
Avion : HARMONIE turquoise
Moteur : YS 175 CDI
Hélice : APC 20 x 10,5
Carburant : 9 % huile 20 % nitro
Emetteur : FUTABA 9ZAP
Récepteur : R 6008 HS
Servos : Futaba
Catégorie : Nationale 2B
Fréquence : 2,4 Gh

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par claudecuinet » 26 avr. 2020, 12:07

Bonjour

Peut être que ce n'est pas du film thermorétractable tout simplement !
Concernant le film thermo, il bulle si le balsa est recouvert d'un enduit genre balsarite et/ou si le film est posé avec une température élevée.
Si le film est bien tendu au départ sur du balsa juste nettoyé avec de l'alcool à brûler et posé à environ 150 degrés , il ne bouge pas dans le temps.

Avatar du membre
papy69
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 175
Enregistré le : 09 oct. 2005, 05:54
Catégorie : Internationale
Fréquence : 2.4Ghz
licence : 9104607-AD
Localisation : lyon (corbas)

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par papy69 » 26 avr. 2020, 16:17

Je n'ai jamais été vraiment satisfait de mes entoilages à l'Oracover et ils ont presque toujours fini par faire des bulles. C'est dommage car le gain de temps et de poids pour ne pas parler du coût est important. Cependant je crois que c'est une question de méthode car j'ai vu plus d'une magnifique réalisation avec ce produit et qui aux dires de leurs propriétaires ne bougeaient pas dans le temps.
Par contre les modèles "ready to fly" sont très souvent entoilés avec des revêtements plastiques qui n'ont rien à voir avec de l'Oracover de plus les superpositions de couches pour obtenir la décoration rendent quasiment impossible la "retente".
Amicalement
Yves

Jean-Michel
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 53
Enregistré le : 15 sept. 2009, 00:02
Avion : Top line et Larimar
Moteur : YS 140
Hélice : 14.4*13
Carburant : 10% Nitro
Emetteur : MC 24
Récepteur : Graupner 2.4 Ghz
Servos : Graupner
Catégorie : Nationale 2A
Fréquence : 24 IFS

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par Jean-Michel » 27 avr. 2020, 06:55

Judicieuse remarque de Papy :
" j'ai vu plus d'une magnifique réalisation avec ce produit et qui aux dires de leurs propriétaires ne bougeaient pas dans le temps ".

Je suis curieux de savoir.

F-PZ
Apprenti pilote
Messages : 12
Enregistré le : 04 oct. 2019, 21:06
Localisation : Bouches-du-Rhône

Re: Fripures très tenaces sur Oracover

Message non lu par F-PZ » 06 mai 2020, 17:17

Hello,
Des nouvelles du front après vous avoir demandé de l'aide : après avoir laissé la cellule s'aérer quelques semaines, ce qui a peut-être un peu séché les bois, je m'y suis remis cet après-midi. J'ai réussi à rattraper l'essentiel sans trop faire de dommages collatéraux. La technique qui a fonctionné est le décapeur thermique manié à la fois rapidement (jamais statique) mais assez près et chaud, afin de chauffer une assez grande surface de film par rapport au défaut. Le plus souvent les plis et les bulles gonflent et empirent dans un premier temps avant de se retendre. Quelques petits coups d'épingle peuvent aider si cela ne se résorbe pas et il faut surtout plaquer le revêtement pour le recoller juste après en pressant avec un chiffon qui ne raye pas. J'ai réservé le fer bien chaud pour résorber les petits plis et défauts ponctuels, mais pas pour les surfaces elles-mêmes. La balance dégâts collatéraux (deux joints qui ont un peu bougé) / amélioration est très positive. Je pense qu'il faut avoir l'habitude de ce matériau pour avoir un résultat top. Le fait d'agir après coup plutôt que de pouvoir constater comment se comporte le matériau non posé complique aussi l'affaire.

Répondre